2000

Durant deux ans et demi, la radio installée sur les hauteurs du bergeracois, dans une petite maison en plein vignoble du Monbazillac, a peu à peu reconstruit l'édifice de sa renommée.


Le site était plaisant, mais le Président n'était pas entièrement satisfait. L'idée d'installer les studios d'ORION à Bergerac lui tournait dans la tête, depuis son départ de Maurens. L'altitude à du bon, car André DUBOIS, avec des yeux de lynx, scrutait régulièrement la vallée. A l'automne 2001, comme chaque année, les feuilles des arbres tombent offrant au regard un paysage dénudé  réservant, quelquefois, des surprises. Sa bonne étoile pointa son rayon sur un bâtiment au milieu d'un grand terrain, situé à la périphérie de Bergerac à quelques centaines de mètres de la Dordogne et près d'un grand centre commercial. En quelques jours l'affaire était conclue et les travaux effectués : hall d'entrée, studio avec local technique, studio d'enregistrement insonorisé, local pour disques et matériels, deux bureaux, salle de danse avec bar. Que demander de mieux ?


2002

Juillet 2002, deuxième renouvellement de la fréquence. Même scénario Qu'en 1997, même fébrilité. Personne n'est blasé. Un nouveau dossier est constitué et la demande transmise au C.S.A. L'acceptation nous parvient et l'autorisation d'émettre est reconduite pour 5 ans.


2004

En 2004, l'équipe de la radio est importante. 27 personnes bénévoles s'impliquent régulièrement - animateurs, techniciens, journalistes, secrétaires, polyvalents... - tous avec un même but : Que la radio vive !


La grille des programmes s'étoffe à nouveau. Les acteurs de la vie sociale, agricole, artisanale et commerciale sont invités régulièrement pour informer nos auditeurs sur la vie de notre région ; le Conseil Géneral de la Dordogne nous garde sa confiance et son magazine d'informations ; de nombreuses associations nous rejoignent pour la diffusion de leurs activités et manifestations, les villages font appel à la radio pour l'animation de leurs fêtes, brocantes et foires expo. ; l'occitan est à l'honneur et la promotion du patrimoine de notre département également. La radio travaille en étroite collaboration avec des centres sociaux et l'aide humanitaire. Une solidarité s'est installée entre nos auditeurs et l'équipe radio avec l'émission des petites annonces. A noter deux émissions phare de la radio : le vendredi soir avec "les Rois du soufflet", en direct à l'antenne, orchestres, chanteurs, musiciens, viennent animer les bals dans les locaux de la radio et le dimanche matin avec "le Kiosque à musique" vieilles chansons françaises et dédicaces retiennent l'attention des amoureux des chansons à texte.


Le festival de musique classique est en sommeil et le réveillon n'est plus au programme. Qu'importe, les objectifs changent, les auditeurs aussi. Une remarque est à noter : ORION 87.6 "La Voix de la Vallée" capte un auditoire certainement différent mais combien plus important et sympathique.